Comment réagir en cas de cambriolage ?

Avec un cambriolage toutes les 90 secondes en France, mieux vaut se préparer à l’avance à ce type de situation, aussi pénible soit-elle. En effet, réagir à chaud n’est jamais la bonne solution. Suivez notre guide pour savoir que faire en cas de cambriolage pour bénéficier de la meilleure réparation possible selon le préjudice.

Comment reconnaître une serrure forcée ?

Avant même de pénétrer dans votre habitation, vous pouvez reconnaître les marques d’une effraction. Si la serrure vous semble déformée ou que vous remarquez des indices de crochetage (serrure qui brille, traces de tournevis sur les bords…), il est probable que celle-ci ait été forcée. Vous vous demandez alors que faire en cas de tentative d’effraction ? Dès la constatation des méfaits, n’attendez pas pour lancer les procédures !

Rien ne doit être déplacé

Si vous avez été cambriolé, dès que vous rentrerez chez vous, vous observerez vos objets et affaires éparpillés au sol. Surtout, ne touchez à rien afin de faciliter l’enquête et de bénéficier d’une bonne prise en charge. N’hésitez pas à faire des photos, et aussi difficile que cela puisse être, ne déplacez rien avant l’arrivée de l’expert de votre assurance.

Le rôle des forces de l’ordre et de l’assureur

La première chose à faire est d’appeler la police et votre assureur. Si le vol a eu lieu en pleine nuit, commencez par contacter le poste de police ou de gendarmerie le plus proche de chez vous afin qu’un agent se rende sur place dans les plus brefs délais. Celui-ci pourra relever les preuves de l’effraction et vous indiquer les étapes à suivre. Dès le matin, appelez l’assurance habitation afin de déclarer le vol, et demandez à votre conseiller que faire en cas de tentative de cambriolage ou de cambriolage avéré. Selon la situation, les documents à fournir ne seront pas les mêmes. N’attendez pas plus de 48h pour aller porter plainte et n'omettez aucun détail sur les dégradations éventuelles !

L’inventaire : une étape fastidieuse mais essentielle

Une fois toutes ces démarches effectuées, vous devrez commencer à lister les objets qui ont disparu de votre habitation. Cet inventaire vous permettra de constituer un dossier pour votre assureur, et ainsi évaluer la valeur des biens volés. Il sera alors question de rassembler toutes les pièces justificatives relatives à vos achats (tickets de caisse, factures…) pour prouver que vous êtes bien propriétaire de ces objets. L’inventaire sera ensuite transmis à votre assureur en même temps que le récepissé de la plainte, sous 48 h.

Que faire en cas de tentative d’effraction, et après ?

Les actions listées ci-dessus sont essentielles pour bénéficier d’une prise en charge à la hauteur du préjudice. Toutefois, au lieu de se demander que faire en cas de tentative de cambriolage, que faire en cas de cambriolage ou comment reconnaître une serrure forcée, il est préférable de s’équiper de manière à ne pas subir une telle situation ! Pour cela, n’hésitez pas à contacter ABC Abri Blindage, expert en sécurité anti-intrusion.